24.5 C
Vichy
mercredi, août 10, 2022

À quoi devrait ressembler le nouveau quartier de la gare d’Issoire (Puy-de-Dôme) ?

sur

Fin novembre, les Issoiriens pourront découvrir le projet de requalification de la gare SNCF, avec sa mise en accessibilité, lors d’une grande réunion publique. Hier soir, avant d’évoquer les points à l’ordre du jour, les élus ont eu un avant-goût de ce projet, qui devrait débuter lors du dernier trimestre de l’année 2022.

Un projet global  de douze millions d’euros

C’est l’ensemble du quartier de la gare qui est concerné, et pas uniquement la gare SNCF

a rappelé en préambule le maire Bertrand Barraud. Le changement devrait être flagrant, notamment sur le parvis, largement végétalisé, réservé aux piétons et vélos, et où les véhicules ne pourront donc plus accéder. Le dossier prévoit également la refonte de l’avenue de la Gare, du chemin du Bout du Monde, du parking situé à l’arrière de la gare, et la création d’une gare routière.

Un nouveau parking temporaire ouvert à Issoire à proximité de la gare SNCF

Nouveauté par rapport à la première présentation qui avait été faite en septembre 2020 par le bureau d’études en charge de la réflexion sur ce dossier, la création d’un parking végétalisé de 135 places, de plain-pied. Ce dernier, coupé en deux par un bief, sera notamment situé sur l’emplacement actuel des serres, fortement endommagées par les intempéries de cet été.

Un chantier évalué à 12 millions d’euros

Le chantier, qui devrait durer un peu plus d’un an et se terminer à la fin de l’année 2023, fait l’objet d’une première estimation de plus de 12 millions d’euros, dont une bonne moitié financée par la Ville d’Issoire, la Région étant sur ce dossier le principal partenaire, notamment pour financer la mise en accessibilité de l’équipement.

Des coûts qui suscitent des réactions de l’opposition

Une somme qui a fait tousser l’élu d’opposition Laurent Pradier.

Je ne sais pas quand nous serons amenés à voter cette enveloppe, mais la pilule est dure à avaler

, a-t-il lâché, s’étonnant notamment des 3,5 millions d’euros prévus pour la réhabilitation du parking actuel situé à l’arrière de la gare. « Le parking des serres me paraît fondamental mais, dans un premier temps, celui qui existe actuellement pourrait tout à fait être conservé tel qu’il est, simplement rénové par nos services », a tenu à le rassurer le maire, qui lui a aussi indiqué qu’une recherche active de financements serait faite.

Cœur de ville, vidéoprotection, festivités… Ce qu’il faut retenir du conseil municipal d’Issoire (Puy-de-Dôme)

« C’est l’ensemble  du quartier  qui est concerné  et pas uniquement la gare SNCF »
De son côté, Mohammed Rkina, élu de l’opposition, s’est interrogé sur l’opportunité de conserver du stationnement sur l’avenue de la Gare, en plus du point de dépose des bus et des taxis déjà prévus. « Ces stationnements sont à vocation commerciale, donc peut-être limités à une ou deux heures, a justifié Bertrand Barraud. Il me semble fondamental de conserver des parkings en très proche proximité du centre-ville ». 

Maxime Escot

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes