32.5 C
Vichy
samedi, août 13, 2022

Afghanistan : au moins 50 morts dans un attentat suicide contre une mosquée chiite

sur

L’explosion dans une mosquée chiite du quartier de Khan Abad Bandar de Kunduz a été causée par un kamikaze, a annoncé Matiullah Rohani, responsable régional du gouvernement taliban en charge de la Culture et de l’Information.

A l’hôpital central de Kunduz, un docteur ayant requis l’anonymat a déclaré à l’AFP que « jusqu’ici, nous avons reçu 35 corps et plus de 50 blessés ».

Auparavant, un responsable local de Médecins sans frontières (MSF), ayant également demandé à ne pas être identifié, avait indiqué à l’AFP que « plus de 90 patients blessés et plus de 15 corps » avaient été emmenés à la clinique de l’ONG à Kunduz.

« Mais ce chiffre va évoluer, nous continuons à recevoir d’autres personnes », avait-il ajouté.

Les chiites, cibles récurrentes de Daech

Zalmai Alokzai, un homme d’affaires qui s’est rendu à l’hôpital central de Kunduz pour donner son sang, a confirmé à l’AFP y avoir vu des dizaines de corps. « Les ambulances retournaient sur les lieux pour transporter les morts », a-t-il précisé.

Cinq questions pour comprendre pourquoi l’État islamique et les talibans sont en guerre

Des vidéos partagées sur les réseaux sociaux, dont la véracité ne pouvait pas immédiatement être confirmée, montraient des corps ensanglantés sur le sol ou des hommes rassemblant des fidèles, dont des femmes et des enfants, pour les éloigner du lieu de l’attentat.

En Afghanistan, les chiites sont régulièrement la cible d’attentats, souvent menés par la branche locale du groupe État islamique (EI).

AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes