26.5 C
Vichy
lundi, août 15, 2022

André et Mondière (Skoda Fabia Evo) réalisent le carton plein sur le rallye de la Coutellerie et du Tire-Bouchon

sur

Cinq sur cinq pour le quatre à la suite. Stéphane André et Benjamin Mondière (Skoda Fabia Evo) ont réalisé le carton plein, ce samedi à Saint-Rémy-sur-Durolle, en remportant les cinq spéciales du rallye de la Coutellerie et du Tire-Bouchon.

Cet équipage était beaucoup trop fort pour la concurrence sur les 38,95 km chronométrés. Quatre à la suite aussi, à l’image du nombre de succès consécutifs pour le Puydômois Stéphane André qui a fait de ce rendez-vous sa chasse gardée.

Stéphane André a immédiatement donné le ton en reléguant ses adversaires à plus de dix secondes sur les 6,35 km de la spéciale tracée entre La Trappe et Pitelet. Il a très vite enfoncé le clou sur les 9,95 km menant de Redevis à Choux où il a cette fois laissé son dauphin à dix-sept secondes. Après deux spéciales sur cinq, ce n’était plus la peine de se creuser la tête pour connaître le vainqueur.

Contre le chrono et lui-même

Recevez par mail notre newsletter personnalisée Terre de Sports et retrouvez chaque lundi les infos et résultats de vos sports favoris.

NL {« path »: »mini-thematique-inscription », »thematique »: »MT_Sports_Multisports », »accessCode »: »14022682″, »allowGCS »: »true », »bodyClass »: »ripo_generic », »contextLevel »: »KEEP_ALL », »filterMotsCles »: »1|11|37|531″, »gabarit »: »generic », »hasEssentiel »: »true », »idArticle »: »4022682″, »idArticlesList »: »4022682″, »idDepartement »: »282″, »idZone »: »30603″, »motsCles »: »1|11|37|531″, »premium »: »true », »pubs »: »banniere_haute|article », »site »: »MT », »sousDomaine »: »www », »urlTitle »: »andre-et-mondiere-skoda-fabia-evo-realisent-le-carton-plein-sur-le-rallye-de-la-coutellerie-et-du-tire-bouchon »}

« On avait une auto taillée pour la victoire, reconnaît Stéphane André, mais cela ne suffit pas. Il faut également ne pas faire d’erreurs et se préserver des ennuis mécaniques, éviter de se mettre dans un faux rythme et concéder du temps. Cela reste un sport mécanique. On a su garder notre sérieux et cela fait une belle course avec beaucoup de plaisir à l’arrivée ».

Le classement scratch

1. André – Mondière (Skoda Fabia Evo), 21’22’’1 ; 2. Guiot – Ravier (Renault Clio), 22’23’’7 ; 3. F. Combe – A. Combe (Renault Clio), 22’35’’6 ; 4. Deslauriers – Brunel (Peugeot 208 VTI), 22’39’’9 ; 5. E. Thuel-Chassaigne – M. Thuel-Chassaigne (Porsche 911 GT3), 22’45’’7 ; 6. Durand – Lopez (Renault Clio R3 Max), 22’53’’9 ; 7. Gouttebroze – Bessaire (Peugeot 208), 23’09’’6 ; 8. Igonin – Ponchon (Peugeot 106 Rallye), 23’21’’3 ; 9. Vaucanson – Jourde (Opel Manta), 23’39’’ 2 ; 10. Tabach – Brun (Peugeot 208), 23’47’’8 ; …

Si le suspense a d’entrée volé en éclats, Stéphane André s’est facilement trouvé d’autres adversaires : le chrono et lui-même. Et face aux secondes et à son degré d’exigence, l’Auvergnat n’a jamais relâché la pression. Au point de terminer en trombe lors de la cinquième et dernière spéciale avec un nouveau temps de référence de 3’30’’7, alors que son meilleur passage était de 3’31’’2. La cerise sur le gâteau.

Stéphane André favori du 52e rallye de la Coutellerie et du Tire-Bouchon

Au final, Stéphane André, Fabien Mondière et leur Skoda Fabia Evo ont conclu ce rallye de la Coutellerie et du Tire-Bouchon en 21’22’’1 avec plus d’une minute d’avance sur Bastien Guiot et Angéline Ravier (Renault Clio) 22’23’’7, Fabien et Antoine Combe (Renault Clio) complétant le podium scratch en 22’35’’6.

Quatre victoires consécutives comme Giraldo

« Sur la dernière spéciale, on a maintenu le rythme et même amélioré notre temps par rapport aux passages précédents, se réjouit Stéphane André. Sur l’ensemble du rallye, on a roulé quatre à cinq secondes plus vite qu’en 2019. Plus on a de rythme, plus on reste concentré et on prend de plaisir. Les notes de Benjamin tombaient idéalement. Cela nous a permis de vivre au beau rallye et de faire une belle dernière spéciale ».

Avec cette quatrième victoire de rang, Stéphane André égale donc Michel Giraldo, vainqueur de 2013 à 2016. Une satisfaction personnelle qu’il ne boude pas, avant de vite se projeter sur son prochain objectif. 

Ce devrait être le rallye des Monts Dôme, fin octobre, avec un plateau dense en adversité. Une épreuve déjà remportée en 2018 et qu’il aimerait inscrire une nouvelle fois à son palmarès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes