26.5 C
Vichy
lundi, août 15, 2022

«Ces cinq guerres civiles qu’on nous prédit»

sur

TRIBUNE – Des familles de pensée opposées ont aujourd’hui un point commun: elles appréhendent le présent et l’avenir de la France sous la forme de guerres civiles. Voilà qui en dit long sur la sensibilité collective, explique le philosophe.

Universitaire, Pierre-Henri Tavoillot est l’auteur ou le coauteur d’une quinzaine d’ouvrages salués par la critique, en particulier «La Morale de cette histoire. Guide éthique pour temps incertains» (Michel Lafon, 2020) et «Comment gouverner un peuple-roi? Traité nouveau d’art politique» (Poche Odile Jacob, 2021, 368 p., 11,50 €).

Jadis le mot d’ordre était: «Choisis ton camp, camarade! Si tu n’es pas avec nous, tu seras contre nous.» Aujourd’hui l’injonction a changé ; ce serait plutôt: «Choisis ta guerre, camarade!» À n’en pas douter, elle va rythmer la campagne, car le choix est désormais multiple et il faudra cocher la bonne case: êtes-vous plutôt «lutte des classes» (au risque de paraître un brin ringard), «guerre des sexes» (pardon: des genres!), «conflit de générations» (et hurler «OK boomer!»), «lutte des races» (tiens, on croyait qu’elles n’existaient pas!) ou «choc des civilisations» (Islam vs Occident)? Faire de la politique, aujourd’hui, c’est choisir sa guerre civile. Les quatre

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

La liberté c’est aussi d’aller à la fin d’un débat.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes