24.5 C
Vichy
mercredi, août 10, 2022

Coliservice, la croissance à plein régime à Saint-Flour (Cantal)

sur

« On sera certainement à l’étroit pour Noël. » Difficile de croire que ce discours vient du dirigeant d’une entreprise qui vient de doubler la surface de ses locaux… Et pourtant, Fred Pautard, le patron de Coliservices, est on ne peut plus sérieux quand il prononce ces mots.

Boom

Car la livraison express a connu un boom depuis le début de la crise Covid, surtout pour les particuliers.

On était sur un secteur en croissance de 3 à 4 % par an. Avec le Covid, on a fait un bond de quatre années d’un coup. On a touché un public qui y serait venu plus tard. Maintenant, cela va se tasser, ceux qui ne s’y sont pas mis ne s’y mettront jamais.

Recevez par mail notre newsletter éco et retrouvez l’actualité des acteurs économiques de votre région.

NL {« path »: »mini-inscription/MT_Decideur », »accessCode »: »14015217″, »allowGCS »: »true », »bodyClass »: »ripo_generic », »contextLevel »: »KEEP_ALL », »filterMotsCles »: »1|13|78|2215|2593|3219″, »gabarit »: »generic », »idArticle »: »4015217″, »idArticlesList »: »4015217″, »idDepartement »: »233″, »idZone »: »10108″, »motsCles »: »1|13|78|2215|2593|3219″, »premium »: »true », »pubs »: »banniere_haute|article », »site »: »MT », »sousDomaine »: »www », »tagsArticle »: »#tropheescantal2021″, »urlTitle »: »coliservice-la-croissance-a-plein-regime-a-saint-flour-cantal »}

Débouchés

À côté de cela, il a aussi su trouver de nouveaux débouchés porteurs, comme la livraison médicale à température dirigée. « On s’est équipé pour pouvoir entrer sur secteur naissant et aujourd’hui on livre les pharmacies, maisons de retraite et hôpitaux dans le Cantal, en Aveyron, Lozère, Haute-Loire. J’ai toujours voulu qu’on soit précurseur, et dans ce domaine, on l’a été. »

Car travailler des produits réfrigérés était partie intégrante de l’agrandissement commencé début 2020 et terminé à la fin de l’hiver dernier. Qui a vu l’entreprise pousser les murs au maximum sur le terrain qu’elle occupe, depuis 2018, au Rozier-Coren. Quand elle avait quitté la zone de Volzac pour se rapprocher du contournement en chantier.

Investissements

Un investissement de près d’un million d’euros aussi qualitatif que quantitatif. Car « on en a profité pour améliorer l’outil afin que les livreurs se baissent le moins possible et ne se fassent pas mal au dos ». Même somme injectée, ou presque, et même soin apporté à la flotte de véhicules pour les doter de boîtes automatiques « et en finir avec le frein à main. C’était ma hantise quand je livrais », sourit Fred Pautard.

Deux entreprises du Rozier-Coren (Saint-Flour) en plein boom

 

Embauches

Un souci du personnel –« C’est la moindre des choses, car la réussite de l’entreprise, elle tient aux conducteurs » – qui n’est pas étranger à une extraordinaire faculté à embaucher. De 80, elle est passée à 113 salariés depuis début 2020. Une croissance rare, encore plus dans un bassin d’emploi avec aussi peu de réserves. « Je touche du bois, mais des CV, j’en reçois encore », reprend le patron. Qui récolte aussi les fruits de son travail de communication. Allant d’une identité graphique marquante sur les camions (« pourtant, à l’époque, j’étais le seul à y croire, on me disait qu’ils ressemblaient à des corbillards »), à un soin apporté à la vidéo et aux réseaux sociaux.

Dernier effet en date : « Je voulais féminiser l’équipe parce qu’il y avait trop d’hommes. On a fait une vidéo où seules des femmes parlaient et j’ai tout de suite eu des candidatures. »
De quoi se demander où s’arrêtera Coliservice… Du côté de la zone du Rozier-Coren, la réponse est simple, puisque le terrain de l’entreprise est plein. Mais cela ne signifie pas la fin de la croissance pour autant : un nouveau bâtiment est en construction du côté de Chanac, en Lozère. 

 

Yann Bayssat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes