24.5 C
Vichy
jeudi, août 11, 2022

Dans le Cantal, le public renoue enfin avec les spectacles en salle

sur

Par ici : y a tout à voir ! Au théâtre d’Aurillac, on respire. Depuis cette rentrée, c’est – enfin – un retour presque à la normale qui se profile. Presque ? Les nuances sont encore un tout petit peu de mise : en salle, le masque est « recommandé », précise Dominique Bertrand, son directeur. 

Avant d’entrer, on contrôle le pass sanitaire. Et on est inflexible. Le message qu’on veut renvoyer c’est “venez. On s’occupe de contrôler. Vous serez en sécurité si vous venez parmi nous”.

Une fois dans la salle, libre à chacun de le tomber ou de le garder fixé sur le visage.

Le port du masque reste obligatoire dans le Cantal en extérieur dans certains cas

Recevez par mail notre newsletter loisirs et retrouvez les idées de sorties et d’activités dans votre région.

NL {« path »: »mini-thematique-inscription », »thematique »: »MT_Loisirs », »accessCode »: »14018490″, »allowGCS »: »true », »bodyClass »: »ripo_generic », »contextLevel »: »KEEP_ALL », »filterMotsCles »: »1|12|54|55|191|2593″, »gabarit »: »generic », »hasEssentiel »: »true », »idArticle »: »4018490″, »idArticlesList »: »4018490″, »idDepartement »: »233″, »idZone »: »9941″, »motsCles »: »1|12|54|55|191|2593″, »premium »: »true », »pubs »: »banniere_haute|article », »site »: »MT », »sousDomaine »: »www », »urlTitle »: »dans-le-cantal-le-public-renoue-enfin-avec-les-spectacles-en-salle »}

Bienveillant, mais strict, le directeur du théâtre s’avoue surtout surmotivé : à réaccueillir dans ses murs et à proposer une saison qui, enfin, verra renouer compagnies et scène, public et artistes

« On a travaillé des mois dans ce sens, en tâchant de faire abstraction de tout ce qu’on a dû affronter ces derniers dix-huit mois. Je ne dis pas que ça a été simple tous les jours. Mais on avait tellement envie d’ouvrir une saison… et de voir tous les rendez-vous avoir lieu ! »

Dominique Bertrand (Directeur du théâtre d’Aurillac)

Parce que confiner  n’est pas jouer !

Pour bâtir cette nouvelle saison, Dominique Bertrand a, déjà, fait appel à sa mémoire immédiate en réinvitant les compagnies qui n’avaient pas eu l’occasion de se produire à Aurillac en raison des confinements et des interdictions de jouer en salle. 

La rentrée culturelle se fait sous différentes formes à Aurillac (Cantal)

« La fidélité aux artistes était une priorité : on suit des compagnies en résidence, on soutient en coproduction, etc. »

C’est notre mission de les accompagner et de leur permettre de jouer sur scène.

Dominique Betrand poursuit : « On a évidemment poursuivi dans ce sens on reprogrammant les compagnies qui avaient été en résidence l’an dernier et qui auraient dû jouer, comme la Compagnie du souffleur de verre et sa création Surexpositions (Patrick Dewaere). On a aussi reformulé notre confiance à la compagnie le Bruit des Couverts pour une résidence longue de trois ans, avec des temps d’accueil et de travail, mais aussi des médiations et, déjà, des représentations dès cette saison », détaille-t-il.SUREXPOSITIONS (Patrick Dewaere) Par la compagnie Le Souffleur de Verre.
Filage privé au théâtre d’Aurillac (archive 2020).

Lecture théâtralisée de Surexposition par la compagnie Le Souffleur de verre

Le premier acte « d’une saison qui sera passionnante »

Premières d’entre elles, les 14 et 15 octobre prochains. La compagnie jouera Au-delà de cette limite, votre ticket n’est plus valable, d’après le roman de Romain Gary. Le petit théâtre des Granges, à Vic-sur-Cère, et la médiathèque du bassin d’Aurillac, accueilleront, eux aussi, deux autres projets de la compagnie ce trimestre. 

Le programme que l’on a mis entre les mains des Aurillacois depuis début septembre n’est que le premier acte de cette saison artistique.

Il poursuit : « Les rendez-vous y sont dévoilés jusqu’en décembre. Cela nous permet d’ouvrir déjà un peu les horizons, mais il y a au moins autant de belles choses à venir sur la deuxième partie de saison : elle sera passionnante. Si les conditions nous le permettent, j’organiserai peut-être un “dévoilement de demi-saison”, en janvier, comme nous en avions l’habitude depuis quelques années, en septembre, pour que le public prenne son abonnement au théâtre. »

Une politique tarifaire encourageante

Tout comme la conférence de dévoilement de saison, la prise d’un abonnement n’est toujours pas à l’ordre du jour. « Les personnes intéressées peuvent coupler la prise de trois spectacles, maximum, en tarifs B à 9 € le spectacle, soit 27 € les trois. Pour tout abonnement, ils auront la possibilité de bénéficier du tarif réduit sur un spectacle tarif A. » Des spectacles « premium » qui sont, soit des têtes d’affiche, soit des formations avec un grand nombre de personnes investies sur scène (orchestre, compagnies circassiennes).
Ce trimestre, ce sera par exemple le cas pour Casus Circus et la compagnie DK59 (le 23 novembre) et Miossec (10 novembre), invité d’Hibernarock reprogrammé, sa date ayant été reportée l’hiver dernier. « La culture ne doit pas être un luxe. On fait tout, de notre côté, pour encourager le retour en salle du public grâce à une politique tarifaire revue et avantageuse : la plupart de nos rendez-vous en tarif plein sont à 12 €, 9 € (*) en tarif réduit, 5 € (*) prix mini », insiste Dominique Bertrand.

Rendez-vous ce samedi 25 septembre…

Ce soir, les planches du théâtre d’Aurillac vont, déjà, vibrer des assauts du collectif A/R qui présentera sa création Everything is temporary. 

Le collectif lyonnais A/R a passé une semaine en résidence au théâtre d’Aurillac (Cantal) et reviendra pour la première en septembre

Un juste retour sur les lieux du… rythme. Residence collectif A/R, spectacle « Everything is Temporary », au théâtre d Aurillac (19/02/2021).

La compagnie a, en effet, été accueillie ici même, deux fois, pour cette création, dans le cadre d’une Résidence territoriale imaginée par la Direction de l’action culturelle du Conseil départemental du Cantal, coorganisée avec le théâtre d’Aurillac- scène conventionnée et La Manufacture-Vendetta Mathea, avec le soutien de la Drac Auvergne-Rhône-Alpes. Juste retour des corps !

(*) Sur présentation d’un justificatif.

Marie-Edwige Hebrard

Toute la saison culturelle du théâtre d’Aurillac est à retrouver sur son site Internet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes

«On peut distinguer trois âges de la judéophobie»

FIGAROVOX/ENTRETIEN - Dans De la haine du Juif (Bouquins), l’historien retrace l’origine, les formes et la persistance de l’antisémitisme à travers les siècles. Celui-ci...