33.5 C
Vichy
samedi, août 13, 2022

Des fusils de collection dispersés aux enchères demain vendredi, à Riom

sur

«Manufacture impériale de Tulle », « Manufacture royale de Tulle » ou encore « Manufacture nationale de Châtellerault » ou « Manufacture d’armes de Saint-Etienne »… Les quelque 70 fusils qui attendent les enchérisseurs demain à l’hôtel des ventes de Riom offrent un rapide résumé de l’histoire de cette arme en France au cours du XIXe siècle. Cette collection, qui vient d’un amateur puydômois décédé, sera dispersée sous le marteau de Xavier Butant, le commissaire-priseur riomois.

A Riom, les passionnés étaient réunis pour dégoter le véhicule militaire de leurs rêves (avril 2018)

Cavalerie, infanterie, gendarmerie…

Si l’ensemble de ces fusils alignés sur la table est impressionnant, une vue dans le détail est également intéressante. Un mousqueton de cavalerie modèle An 9 est estimé entre 300 et 500 euros ; un fusil d’infanterie modèle 1816 entre 500 et 700 euros ; les enchères concernant des mousquetons de gendarmerie modèle 1842T démarreront autour de 350 euros…

Recevez par mail notre newsletter loisirs et retrouvez les idées de sorties et d’activités dans votre région.

NL {« path »: »mini-thematique-inscription », »thematique »: »MT_Loisirs », »accessCode »: »14025312″, »allowGCS »: »true », »bodyClass »: »ripo_generic », »contextLevel »: »KEEP_ALL », »filterMotsCles »: »1|12|191|6973″, »gabarit »: »generic », »hasEssentiel »: »true », »idArticle »: »4025312″, »idArticlesList »: »4025312″, »idDepartement »: »282″, »idZone »: »30789″, »motsCles »: »1|12|191|6973″, »premium »: »true », »pubs »: »banniere_haute|article », »site »: »MT », »sousDomaine »: »www », »urlTitle »: »des-fusils-de-collection-disperses-aux-encheres-demain-vendredi-a-riom »}

Préparation d’une vente aux enchères consacrée aux armes anciennes à l’hôtel des ventes de Riom

Attention : il n’y a pas de « pièce maîtresse », selon Xavier Butant, de ces objets qui font s’envoler les enchères parfois au-delà de toute rationalité. « Les plus belles pièces vont faire 500 à 700 euros, peut-être mille, on verra », avance le commissaire-priseur.

Soldats de plombs

La vente de vendredi comporte encore une autre série provenant, elle aussi, d’un collectionneur puydômois. Elle est constituée d’un grand nombre de figures en plomb représentant des soldats et des officiers des armées napoléoniennes. « Le premier empire attire beaucoup les collectionneurs français et internationaux. Aujourd’hui, avec les commémorations autour des 200 ans de sa mort, Napoléon est encore plus à la mode. »

Préparation d’une vente aux enchères consacrée aux armes anciennes à l’hôtel des ventes de Riom

Pratique. Les portes de l’hôtel des ventes, rue du Moulin-d’eau à Riom, sont ouvertes demain vendredi de 9 heures à midi pour l’exposition. La vente débute à 14 heures.

Jean-Baptiste Ledys

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes