24.5 C
Vichy
mercredi, août 10, 2022

En 1986, les Jeux de 20 heures ont investi Thiers (Puy-de-Dôme)

sur

Quand une équipe de tournage arrive à Thiers, cela fait toujours grand bruit. Les mardi 2 et mercredi 3 décembre 1986, la Maison des sports a laissé place aux caméras, lumières et autre matériel pour installer le plateau sur lequel allaient déambuler les candidats aux célèbres Jeux de 20 heures, diffusés sur France 3 à l’époque.

Un moment de rigolade

« C’est un programme familial », souligne Victorine Largeron, Thiernoise d’origine. Le temps d’un après-midi de tournage, la sexagénaire d’aujourd’hui a joué, elle qui riait aux blagues des animateurs Jean-Pierre Descombes et Maître Capello quand elle regardait l’émission depuis chez elle. « Mes enfants étaient scolarisés à l’école du Fau et le directeur m’a proposé de représenter l’établissement lors de l’émission, qui voyait s’affronter différentes écoles, explique-t-elle. J’étais stressée, je ne voulais pas paraître ridicule, je souhaitais gagner pour l’école mais je ne me suis pas mis la pression non plus. »

« Je venais passer un bon moment. »

Victorine Largeron (empty)

Recevez par mail notre newsletter loisirs et retrouvez les idées de sorties et d’activités dans votre région.

NL {« path »: »mini-thematique-inscription », »thematique »: »MT_Loisirs », »accessCode »: »14013316″, »allowGCS »: »true », »bodyClass »: »ripo_generic », »contextLevel »: »KEEP_ALL », »filterMotsCles »: »1|12|110|191|6973|17094″, »gabarit »: »generic », »hasEssentiel »: »true », »idArticle »: »4013316″, »idArticlesList »: »4013316″, »idDepartement »: »282″, »idZone »: »30917″, »motsCles »: »1|12|110|191|6973|17094″, »premium »: »true », »pubs »: »banniere_haute|article », »site »: »MT », »sousDomaine »: »www », »urlTitle »: »en-1986-les-jeux-de-20-heures-ont-investi-thiers-puy-de-dome »}

Celle qui avait 30 ans à l’époque se souvient d’un superbe tournage, ludique, propice à la rigolade, dans une bonne ambiance, avec Maître Capello qui posait des questions de culture générale « assez abordables ». Même l’actrice Christine Fabrega s’est prêtée au jeu. Victorine Largeron se souvient d’animateurs polis et symathiques.

En 1978, Serge Lama a conquis les habitants de Thiers (Puy-de-Dôme)

« J’ai joué au “Ni oui ni non” contre une fille dont le père était directeur de l’école du centre A. Et à la fin des Jeux, notre école a gagné. » De quoi susciter la ferveur du public thiernois nombreux, venu spécialement pour l’occasion, dont la mère de Victorine Largeron.

Cette dernière portait un pull dont la couleur verte n’était pas adéquate pour la télévision, mais qu’importe, elle avait passé un bon moment.

Janna Beghri

Partenaire particulier. Les célèbres Jeux de 20 heures n’étaient pas seulement l’occasion de poser des questions de culture générale, mais aussi le moment de mini-concerts. À la fin du tournage de l’émission à la Maison des sports, a retenti le fameux tube Partenaire particulier, chanté en playback par un groupe, mais qui n’a pas manqué de faire danser les nombreux Thiernois ayant fait le déplacement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes