24.5 C
Vichy
mercredi, juillet 6, 2022

En Seine-Saint-Denis, la dislocation de la banlieue rouge

sur

TABLEAU POLITIQUE DE LA FRANCE QUI VIENT (3/6) – Pour Le Figaro, en partenariat avec la Fondation Jean-Jaurès, Jérôme Fourquet brosse les tableaux politiques de la France de demain. Troisième volet : la Seine-Saint-Denis, entre Marx et Mahomet.

Dans «La France sous nos yeux», Jérôme Fourquet et Jean-Laurent Cassely ont mis en perspective les mutations que notre pays a connues depuis le milieu des années 1980. De cette grande métamorphose est né ce qu’ils ont appelé « la France d’après ». Pour Le Figaro, en partenariat avec la Fondation Jean Jaurès, Jérôme Fourquet poursuit ce travail à travers six monographies qui illustrent les bouleversements électoraux qui en découlent. Troisième volet : la dislocation de la banlieue communiste en Seine-Saint-Denis.

La dislocation des fiefs électoraux ne s’observe pas uniquement dans le cas de systèmes politiques déstabilisés par la disparition des personnalités qui les avaient patiemment édifiés ou dans celui de l’érosion de l’influence d’une vieille dynastie familiale, historiquement enracinée dans un territoire. D’autres bastions électoraux, construits eux par des appareils militants et donc apparemment plus solides, se sont également effondrés au cours des dernières décennies.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.

La liberté c’est aussi d’aller à la fin d’un débat.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes