33.5 C
Vichy
samedi, août 13, 2022

Facebook interdit la vente sur ses plateformes de terres protégées en Amazonie

sur

Facebook a annoncé vendredi avoir explicitement interdit sur ses plateformes Facebook, Instagram et WhatsApp les annonces visant à vendre ou acheter des terres situées dans des zones protégées, notamment dans la forêt amazonienne.

Le groupe de Mark Zuckerberg a commencé par modifier ses conditions d’utilisation pour bannir officiellement cette pratique. «Nous allons maintenant comparer les annonces passées sur Facebook Marketplace à une base de données constituée par une organisation internationale faisant autorité sur les zones protégées afin d’identifier les annonces qui pourraient enfreindre cette nouvelle politique», a expliqué le groupe dans une note de blog.

Facebook ne précise pas si cette pratique est répandue et n’avait pas dans l’immédiat répondu à une sollicitation de l’AFP quant à l’ampleur du phénomène. Mais la BBC avait révélé, dans une enquête en février, l’existence sur Facebook Marketplace de nombreuses annonces proposant à la vente des parcelles de forêt amazonienne pouvant atteindre plusieurs centaines d’hectares, en toute illégalité.

«Premières étapes»

«Sur la base de critères spécifiques, Facebook cherchera à identifier et à bloquer de nouvelles annonces dans les zones protégées», a indiqué le groupe dans son message. «En utilisant des sources d’informations complémentaires comme cette base de données, nous ajoutons un autre obstacle pour les personnes essayant de répertorier ces parcelles sur Marketplace», a ajouté Facebook en précisant qu’il s’agit de «premières étapes».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes