24.5 C
Vichy
mercredi, août 10, 2022

La semaine du FigaroVox – «La Nouvelle-Calédonie a besoin d’entendre que nous désirons qu’elle reste française!»

sur

Retrouvez chaque samedi la sélection du FigaroVox: décryptages, points de vue et controverses.

Chers abonnés,

Mais qu’attend le président de la République pour exprimer de nouveau solennellement son espoir que la Nouvelle-Calédonie choisisse de rester française lors du référendum d’autodétermination du 12 décembre? Ne serait-il pas justifié que le premier ministre rappelle les efforts de la mère patrie sur place, singulièrement depuis les accords de Matignon (1988), et les dangers que les convoitises de la Chine feraient peser sur une Nouvelle-Calédonie souveraine ?

Certes, Emmanuel Macron avait eu des déclarations en ce sens, en mai 2018, à Nouméa puis, plus discrètement, en juillet dernier, lors de son déplacement en Polynésie française. Mais tout se passe comme si, aujourd’hui, les plus hautes autorités de l’État étaient tétanisées à l’idée d’être accusées d’ingérence dans la campagne électorale par les partisans de l’indépendance. Ce mutisme, cette frilosité a sans doute pesé, à titre subsidiaire, dans l’affaire de la perte du «contrat du siècle». Pourquoi l’Australie ménagerait-elle

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

La liberté c’est aussi d’aller à la fin d’un débat.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes