33.5 C
Vichy
samedi, août 13, 2022

Le Logiparc, en plein essor, fait débat au conseil communautaire de Moulins

sur

Les dossiers économiques ont occupé le devant de la scène, au conseil communautaire de rentrée, hier. Le président Pierre-André Périssol (LR) s’est réjoui « de la dynamique créée au Logiparc », avec les récents dépôts de permis de construire de Concerto, pour la construction d’un dépôt de 30.000 m², et de celui d’Eiffage, déjà présent sur le site. Il a assuré :

Nous poursuivrons ce développement tout en veillant à la sécurité de tous, en travaillant étroitement avec l’État et le Conseil départemental sur la desserte du parc d’activités.

Le vice-président chargé du développement économique, Philippe Boismenu a fait état des projets en cours : le partenariat avec Eiffage va se traduire par la construction d’un nouveau bâtiment de logistique sécurisée similaire à celui de Log’Innov (25 à 40 emplois attendus). Le dépôt du permis de construire d’un troisième bâtiment Eiiffage de logistique traditionnelle est prévu en 2022 (25 à 50 emplois). Le départ de Bosch, qui était la première entreprise à s’être installée, est prévu mi 2022 :

200 millions d’investissements prévus par les entreprises

Recevez par mail notre newsletter éco et retrouvez l’actualité des acteurs économiques de votre région.

NL {« path »: »mini-inscription/MT_Decideur », »accessCode »: »14016738″, »allowGCS »: »true », »bodyClass »: »ripo_generic », »contextLevel »: »KEEP_ALL », »filterMotsCles »: »1|13|78|111|1903″, »gabarit »: »generic », »hasEssentiel »: »true », »idArticle »: »4016738″, »idArticlesList »: »4016738″, »idDepartement »: »221″, »idZone »: »6124″, »motsCles »: »1|13|78|111|1903″, »premium »: »true », »pubs »: »banniere_haute|article », »site »: »MT », »sousDomaine »: »www », »urlTitle »: »le-logiparc-en-plein-essor-fait-debat-au-conseil-communautaire-de-moulins »}

« Nous avons le temps de trouver un remplaçant ». Il a fait état d’un prospect, pour une surface couverte de 18.000 m² et ouverte de 5.000 m². La décision est attendue pour octobre. Autre projet, le transfert de la 13e BSMAT du site d’Yzeure vers le Logiparc : « L’étude de faisabilité technique est en cours. Le projet comprend 80.000 m² de stockage couvert et 40.000 m² de stockage extérieur, un quai de 500 m, une unité de vie, un complexe militaire. La livraison est projetée en 2025, avec maintien des emplois présents à Yzeure et création de 100 emplois supplémentaires. Ce projet pèse 100 millions d’euros, soit la moitié des projets en cours qui représentent 200 millions de travaux. Et plusieurs centaines d’emplois directs et indirects. Ces projets représentent 714.207 m², soit les deux tiers des surfaces cessibles du Logiparc et devraient générer des recettes de 10 M d’€ ».

L’entreprise Concerto va construire une plateforme logistique au Logiparc de Montbeugny (Allier)

Sur la BSMAT, la décision finale sur une rénovation du site actuel à Yzeure ou un déménagement sur le Logiparc sera prise en fin d’année par le ministère des Armées. « Cela nous amène à réfléchir à l’accessibilité du Logiparc ». L’accès au parc d’activités se fait actuellement par la RD12, en cours de requalibrage. Moulins Communauté a pris hier soir la compétence ouvrages structurants : aménagements routiers de desserte du Logiparc dont les connexions à l’A79 (ex RCEA) et la RN7 (adopté à l’unanimité).

Connexions à l’A79 et RN7

Moulins Co a aussi engagé un processus, en vue d’une possible déclaration d’utilité publique par le préfet de l’Allier, d’un barreau routier reliant le Logiparc à l’A79 via la RD53, à la condition que l’échangeur soit au droit de la RD53 (adopté à la majorité, le groupe PCF a voté contre). Au dernier trimestre 2021, des séances de travail sont prévues avec l’État et la région. Il s’agit notamment de réfléchir sur la recherche de solutions durables pour faire respecter l’interdiction de la traversée des poids lourds en particulier sur la commune de Montbeugny. Le maire de Montbeugny, Guy Charmetant, s’est félicité de cette prise de compétence, qu’il réclamait depuis 2017. Et a critiqué : « On nous avait annoncé au départ 2.000 emplois. Aujourd’hui, seulement 500 ».

Eiffage dépose un nouveau permis de construire sur le Logiparc de Montbeugny (Allier)

Nombre d’emplois créés, sécurité des sites

Yannick Monnet (PCF) a fustigé « cette présentation, où manque le montant investi par les collectivités publiques depuis le début ». « Ces chiffres sont communiqués chaque année », a réagi Philippe Boismenu. Yannick Monnet a fait part de ses inquiétudes, alors que les activités concernées sont classées Seveso seuil haut. Il a aussi attaqué : « Le déménagement du BSMAT, j’imagine que c’est une façon de garantir leur maintien sur le territoire, mais on va se retrouver une friche industrielle en pleine agglomération ».

Philippe Boismenu a réagi : « Qu’est-ce que le Seveso ? Il faut dédramatiser. C’est la concentration de produits qui risquent d’être dangereux quand ils sont concentrés. Les accidents dont tu parles sont intervenus sur des sites qui avaient 30 ans… Les cahiers des charges sont aujourd’hui beaucoup plus drastiques ». Ainsi sur les 15 M € du projet Log’Innov, 3 M ont été consacrés à la sécurisation du site. L’élu d’opposition Stefan Lunte a voulu savoir quel était le calendrier pour la BSMAT : « On aura un premier arbitrage fin octobre. Je vous tiendrai au courant », a promis Philippe Boismenu.

Ariane Bouhours

[email protected]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes