33.5 C
Vichy
samedi, août 13, 2022

Les tops et flops de la victoire de l’ASM face au Racing

sur

Dans le sillage d’un George Moala constamment dans l’avancée, l’ASM a fini par prendre la mesure du Racing 92 après une entame de match manquée. Le banc de touche clermontois a été utile dans les dernières minutes.

On a aimé…
L’intérêt du « 50-22 » par le Racing 92

Les supporters du Michelin n’avaient pas eu l’occasion de voir en application la fameuse règle dite du « 50-22 ». Les joueurs du Racing ont livré une parfaite démonstration de son intérêt. L’arrière Max Spring, alors dans son camp, trouve une touche indirecte dans les 22 mètres de l’ASM (50e). Le lancer à suivre est donc en faveur des Franciliens. Teddy Baubigny trouve Yoan Tanga en fond d’alignement. Le troisième ligne centre délivre une merveille de passe pour Nolann Le Garrec qui file à l’essai. Du travail millimétré.

NL {« path »: »mini-inscription », »id »: »MT_Sports_Clermont_Foot », »accessCode »: »14022956″, »allowGCS »: »true », »bodyClass »: »ripo_generic », »contextLevel »: »KEEP_ALL », »filterMotsCles »: »1|11|14|19|1664|17123″, »gabarit »: »generic », »hasEssentiel »: »true », »idArticle »: »4022956″, »idArticlesList »: »4022956″, »idDepartement »: »282″, »idZone »: »30603″, »motsCles »: »1|11|14|19|1664|17123″, »premium »: »true », »pubs »: »banniere_haute|article », »site »: »MT », »sousDomaine »: »www », »tagsArticle »: »#ASMR92″, »urlTitle »: »les-tops-et-flops-de-la-victoire-de-l-asm-face-au-racing »}

premium ASM – Racing 92 : ce qu’il faut retenir de la victoire de Clermont (26-17)

L’indispensable George Moala

Est-ce qu’Alivereti Raka aurait inscrit l’essai clermontois sans l’apport de George Moala (64e) ? Probablement pas. Cette action résume à elle seule l’importance du centre quand il est en pleine possession de ses moyens. Moala a fixé la défense adverse à deux reprises sur cette phase de jeu. Il a surtout mis son équipe dans le sens de la marche. Mais c’est à l’image de sa sortie de ce dimanche soir où le centre fut le Clermontois qui a le plus avancé ballon en main (94 mètres au total).

premium ASM – Racing (26-17) : les notes des Clermontois

L’apport du banc de l’ASM

Le banc de touche clermontois semblait un peu plus costaud que celui du Racing 92. L’illustration en a été faite en seconde période. Les entrées de Falgoux, Fourcade, Slimani, Iturria et Yato ont apporté un vrai plus à l’ASM. À l’image de ces deux mêlées remportées par les Clermontois (70e et 79e).

 

On n’a pas aimé…
L’entame de match de l’ASM

Le match à Toulouse fut un modèle du genre en ce qui concerne les entames. La copie livrée ce dimanche soir fut l’exact contraire. Les Clermontois ont multiplié les petites et grosses erreurs, à l’image de ce renvoi où les partenaires de Lopez sont partis avant l’exécution du coup de pied (16e). Ou bien sûr de cette touche perdue à 5 mètres de leur en-but qui a conduit à l’essai de Kolingar (12e). Impossible dès lors pour l’ASM de mettre son jeu en place. Le Racing 92 en a profité pour renvoyer systématiquement les hommes de Jono Gibbes dans leur camp. Dans un contexte de pression, cette entame ne fut pas idéale pour se mettre en confiance.

Top 14 : revivez en vidéo les meilleurs moments de la victoire de l’ASM face au Racing 92

La touche clermontoise encore balbutiante

L’ASM a concédé son premier essai sur un ballon perdu en touche (16e). Après une sortie manquée à Toulouse dans ce secteur, Clermont n’a pas rassuré son monde avec des exécutions parfois très curieuses. Comme ce lancer de Beheregaray où personne ne s’est vraiment compris (39e) dans l’alignement clermontois. À rectifier lors des prochaines sorties.

 

Arnaud Clergue

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes

«Russes du monde entier, unissons nous contre la guerre!»

FIGAROVOX/TRIBUNE - Trois personnalités russes, l'écrivain Boris Akounine, le directeur artistique Mikhaïl Barychnikov et l'économiste Sergueï Gouriev lancent un appel à leurs compatriotes. Ils...