32.5 C
Vichy
samedi, août 13, 2022

Les travaux de la RN102 à 2×2 voies entre l’autoroute A75 et Brioude (Haute-Loire) entrent dans une nouvelle phase

sur

Depuis la pose de la charpente métallique, en juin 2021, le viaduc sur la Leuge a bien avancé. Il devrait être fini à la fin de cette même année. Les dalles de béton du tablier, préfabriquées sur place, ont été posées en septembre. Les ouvriers sont actuellement en train de finir le clavage : les liens (de béton) unissant ces dalles entre elles et ceux les reliant à la charpente métallique.

La charpente métallique du viaduc de la Leuge, sur la future portion de RN102 à 2×2 voies, posée à Bournoncle-Saint-Pierre (Haute-Loire)

Une étape qui, pour la partie du tablier se trouvant à la verticale de la voie ferrée, doit en partie se faire sous coupure de la circulation des trains. « À partir de novembre, on démarrera la pose des équipements (barrières de sécurité, corniches d’habillage qui font office de caniveaux). Puis on fera l’étanchéité de l’ouvrage », précise Florian Vernay, conducteur de travaux pour la partie génie civile pour la société Campenon Bernard Centre Est. Une couche déposée sur le béton et qui sera, à terme, sous l’enrobé de la route.

Un nouveau pont pour la D17

En parallèle, un nouvel ouvrage d’art a fait son apparition à proximité du viaduc, pendant les mois d’août et septembre : un pont enjambant la Leuge destiné à recevoir un bout de la future portion de D17 qui passera sous le viaduc. « Il a été fini il y a deux à trois semaines. Le cours d’eau a été dévié par des buses le temps des travaux. Actuellement le terrassier est en train de remblayer le fond de l’ouvrage sur 50 cm pour constituer un lit. Ensuite, les côtés seront comblés à leur tour pour pouvoir supporter la route. Elle sera réalisée en début d’année prochaine, avec le réseau d’assainissement, le trottoir… »

À terme, l’actuelle portion de D17 contournant le viaduc sera condamnée. Et le petit pont routier enjambant la Leuge sera détruit.

Les travaux de neuf autres ouvrages d’art vont débuter

La Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal), maître d’ouvrage du chantier de la RN102 à 2×2 voies entre l’A75 et Brioude, a d’ores et déjà initié la suite de ce vaste chantier : la construction de neuf autres ouvrages d’art.

Des chantiers séparés en trois appels d’offres. L’un a été notifié, les deux autres devraient être attribués d’ici le 15 novembre, selon Thomas Bourgier, chargé d’affaires routières à la Dreal. L’ensemble des neuf chantiers pourrait donc débuter d’ici début janvier. Quatre, compris dans le premier appel d’offres, sont même déjà en cours de préparation : (phase qui comprend généralement l’installation des clôtures et des cabanes de chantier ainsi que le nivellement du terrain). Regroupés sous le nom « ouvrages d’art ouest », la mise en place de leurs fondations devrait débuter dès la fin octobre.

Ces quatre premiers ouvrages sont le pont surplombant le Gizaguet et sur lequel passera la 2×2 voies ; le passage supérieur par lequel la RD 192 (reliant Arvant à Gizac) enjambera la RN 102 ; le passage inférieur qui, à proximité du viaduc, servira de « boviduc » (chemin de terre destiné aux agriculteurs et à leurs bêtes) et au-dessus duquel se tiendra la future RN 102 ; et le passage supérieur par lequel la RD 172 (allant à Bard) franchira la double voie. Il s’agira pour ce dernier du premier chantier clairement visible depuis l’actuelle RN 102.

La RD 192 fermée entre arvant et Gizac pendant un an
Pendant un an à compter de la fin octobre, la circulation sera coupée sur la RD 192 du bourg d’Arvant au village de Gizac, pour permettre la construction du passage supérieur destiné à cette même départementale. Une déviation sera mise en place par la RD 17.

Une fois les deux autres appels d’offres notifiés, cinq autres constructions démarreront à leur tour : les passages inférieurs destinés aux futurs échangeurs de Cohade et Arvant. Puis trois autres dans la plaine des Combes : un ouvrage permettant à la future route d’enjamber un écoulement d’eau et deux passages supérieurs : l’un destiné à une route, l’autre dévolu à la faune sauvage et qui franchira en plus l’actuelle RN 102.

La plaine des Combes, près de Brioude (Haute-Loire) était déjà habitée il y a 4.000 ans

Les travaux de l’échangeur de Lempdes-sur-Allagnon débuteront en 2022

Dans l’année 2022 sera aussi lancée la construction du pont qui permettra à la 2×2 voies de franchir la voie ferrée, à proximité de l’échangeur autoroutier, d’une part. Et celle du futur échangeur autoroutier, à Lempdes-sur-Allagnon, d’autre part. Ce dernier sera entamé un peu plus tôt que les autres « parce qu’il y a des contraintes liées à la circulation autoroutière », précise Thomas Bourgier.

Selon le calendrier, suivi jusqu’à maintenant, la plupart de ces ouvrages devraient être terminés pour 2023 et le lancement de la construction de la route en elle-même, des échangeurs, des bassins, de la signalisation… pour une ouverture en 2024.

Pierre Hébrard

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes