26.5 C
Vichy
lundi, août 15, 2022

«L’urgence d’une politique de l’immigration»

sur

CHRONIQUE – Tant pour la cohésion sociale et la préservation de la paix civile que pour notre sécurité, il est urgent de définir et d’appliquer une politique de l’immigration au plan national comme au plan européen.

Éric Zemmour a dynamitéune campagne présidentielle atone en plaçant l’immigration au cœur du débat public, plongeant l’extrême droite mais aussi la droite dans le désarroi. Sa théorie du grand remplacement relève du mythe. La confusion entretenue entre immigration et islamisme ou immigration et asile est fausse et dangereuse. Pour autant, Éric Zemmour a raison de dénoncer tant le déni qui entoure l’immigration depuis des décennies que l’absence de politique dans ce domaine, qui nourrissent l’exaspération des citoyens.

Du fait du refus des statistiques ethniques et religieuses, l’immigration reste un objet mal connu qui alimente les fantasmes. Les immigrés représentent aujourd’hui 10,2 % de la population française contre 7,3 % en 1999. Cette proportion est élevée mais pas inhabituelle parmi les pays européens.En revanche, notre pays se distingue par deux traits. L’ancienneté et la continuité de l’immigration depuis les années 1950 tout d’abord, qui aboutit à ce que, si l’on prend en compte

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

La liberté c’est aussi d’aller à la fin d’un débat.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes