24.5 C
Vichy
mercredi, août 10, 2022

Nouvelle garde à vue pour le jeune Rayanne B. après une plainte de Jean-Michel Blanquer

sur

Le jeune homme avait été interpellé une première fois pour une vidéo dans laquelle il volait dans un camion de pompiers. Dans une nouvelle publication, il menace le ministre de l’Éducation.

Le jeune Rayanne B., connu pour s’être filmé en train de voler du matériel médical dans un camion de pompiers la semaine dernière, a de nouveau été placé en garde à vue. Cette fois, c’est à cause d’une vidéo dans laquelle il menace le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer, confirme une source policière au Figaro.

Il n’est resté que quelques heures dehors. Après une première interpellation dimanche 3 octobre dernier, et un placement en garde à vue jusqu’au lendemain, Rayanne B. a été de nouveau rattrapé par la patrouille mercredi, et amené au commissariat de Juvisy-sur-Orge (Essonne) d’où il n’était toujours pas ressorti jeudi. En cause, une vidéo dans laquelle il insulte et menace le ministre Jean-Michel Blanquer, lançant : «Là on arrive, vous allez voir, n* ta mère à Blanquer et à l’Éducation Nationale bande de fils de p* j’ai raté le bac !» Le blogueur, qui publie ses vidéos à plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur les réseaux sociaux, est poursuivi pour «menaces de mort sur personne dépositaire de l’autorité publique», confirme le parquet d’Evry-Courcouronnes auprès du Parisien qui ajoute que le ministre a déposé plainte. Selon une source citée par le quotidien, le mis en cause a défendu un «jeu d’acteur».

De plus, le jeune homme ferait l’objet d’une autre procédure, pour une vidéo dans laquelle il filme un enfant handicapé, et l’incite à répéter «Allah Akbar». Il s’agit d’un élève du collège du Val-de-Marne où il est lui-même surveillant.

Condamné à effectuer un «stage de citoyenneté»

Rayanne B. s’est fait connaître avec une première vidéo dans laquelle il se montrait moqueur et insultant envers des pompiers en intervention, visitant leur véhicule vide et y subtilisant du matériel. À l’issue de sa première garde à vue pour ces faits, il avait écopé d’un simple «stage de citoyenneté», une peine dont la faiblesse avait indigné de nombreux commentateurs. Une autre production le montrait récemment en train de menacer les forces de l’ordre, sur le mode islamiste : «j’vais aller dans l’commissariat, Allah Akbar, popopop [simulant un tir d’arme à feu], j’vais les niquer».

Enfin, d’autres contenus le montrent avec un de ses amis, livreur pour Amazon, qui n’hésite pas à voler dans les colis, et fanfaronner dans la rue en interpellant et insultant des passants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes

«Être “républicain” a-t-il encore un sens aujourd’hui ?»

FIGAROVOX/TRIBUNE - Étienne-Alexandre Beauregard rappelle le sens historique du républicanisme. Il dénonce les incohérences de la classe politique française qui se réclame des «valeurs...