23.5 C
Vichy
mercredi, août 17, 2022

«Pourquoi il faut enseigner la laïcité»

sur

CHRONIQUE – La République est attachée à la liberté de conscience religieuse, une liberté fondée sur l’universalisme humaniste qu’elle ne saurait limiter seulement pour assurer la coexistence pacifique des différentes convictions.

Dans le contexte du procès des attentats de Paris, il faut lire l’excellente Lettre d’un hussard de la république, l’autobiographie de Didier Lemaire, ce professeur de philosophie lucide et courageux qui ose dire la vérité sur la façon dont il a été littéralement persécuté dans son lycée, puis dans sa ville, Trappes, par les islamistes. C’est le cri d’alarme d’un homme de bien, d’un collègue qui devrait être soutenu dans son combat plus ardemment qu’il ne l’est aujourd’hui. Chacun comprendra en le lisant combien il serait essentiel d’enseigner dans nos établissements scolaires la signification exacte de notre conception républicaine de la laïcité. Or ce n’est pas aussi simple qu’on le pense. En ces temps troublés où la culture scientifique et historique a fait place chez nos politiques à la sociologie électorale et à la «com», le mot semble avoir perdu son sens et sa cohérence. Mettons donc les choses au point.

Comme y insistait déjà Jules Ferry dans sa fameuse Lettre aux instituteurs, la

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

La liberté c’est aussi d’aller à la fin d’un débat.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes