33.5 C
Vichy
samedi, août 13, 2022

«Pourquoi l’égalitarisme peut être injuste»

sur

CHRONIQUE – Bien qu’il soit fort difficile de le faire comprendre, les inégalités ne sont pas forcément nuisibles.

La créativité en période de campagne électorale n’ayant plus de limite depuis que la pandémie a conduit notre gouvernement, avec son «quoi qu’il en coûte», à faire sauter tous les garde-fous budgétaires, la compétition est ouverte dans la rubrique «Je vous promets la lune +10 %». Thomas Piketty invite la gauche, au nom d’un égalitarisme fanatique qui surprend même ses admirateurs, à offrir à tous nos enfants, dès l’âge de 25 ans, un héritage-cadeau de 120.000 euros. Mme Hidalgo propose quant à elle de doubler le salaire des professeurs pour un coût d’environ 30 milliards d’euros par an financés par la dette. Pour ne pas être en reste, chaque déplacement de notre président est désormais accompagné de bienfaits qui se chiffrent en milliards.

En général, ces promesses de campagne sont faites au nom de l’égalisation des conditions. Pourtant, bien qu’il soit fort difficile de le faire comprendre, les inégalités ne sont ni forcément injustes, ni forcément nuisibles.

Prenons l’exemple du salaire

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

La liberté c’est aussi d’aller à la fin d’un débat.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes