23.5 C
Vichy
mercredi, août 17, 2022

Ruptures de stock au Monsieur Bricolage de Domérat (Allier) : « On a passé des mois terribles »

sur

« On a passé des mois terribles avec des ruptures de stock énormes », souffle Michelle Wolyniec, cheffe de magasin. L’aluminium, l’acier, le carrelage ont été concernés par les pénuries, mais surtout le bois.

« Cela commence à s’améliorer mais il reste compliqué pour nous de nous approvisionner pour les bois bruts, traités, rabotés, stratifiés ou encore laminés. » Au final, les consommateurs se retrouvent privés de chevrons, de meubles de cuisine ou de salle de bain, d’abris de jardin…

premium Pénurie de matériaux, retards de chantiers… Comment se porte le secteur du bâtiment en France ?

De nombreuses ventes ratées

Recevez par mail notre newsletter éco et retrouvez l’actualité des acteurs économiques de votre région.

NL {« path »: »mini-inscription/MT_Decideur », »accessCode »: »14017304″, »allowGCS »: »true », »bodyClass »: »ripo_generic », »contextLevel »: »KEEP_ALL », »filterMotsCles »: »1|13|80|1903″, »gabarit »: »generic », »hasEssentiel »: »true », »idArticle »: »4017304″, »idArticlesList »: »4017304″, »idDepartement »: »221″, »idZone »: »6119″, »motsCles »: »1|13|80|1903″, »premium »: »true », »pubs »: »banniere_haute|article », »site »: »MT », »sousDomaine »: »www », »urlTitle »: »ruptures-de-stock-au-monsieur-bricolage-de-domerat-allier-on-a-passe-des-mois-terribles »}

Le secteur du bricolage connaît un boom depuis l’an dernier. Plus 13 % en 2020, en raison du temps libre donné par les confinements, le soin accru donné à l’habitat, le budget pour les vacances réinvesti dans la maison… En parallèle, il existe une pénurie mondiale de matériaux.

Les magasins de bricolage ont profité de l’engouement mais ont également raté de nombreuses occasions. « On aurait pu vendre peut-être le double ou le triple. Sur la partie bois, nous avons eu à peu près six mois de rupture totale, avec des podiums vides. Ce n’était pas faute de commander. Les gens nous disent que la crise a bon dos, mais c’est la vérité », continue la cheffe de magasin de Monsieur Bricolage.

Les prix sont en hausse

L’autre conséquence est que la facture a augmenté pour les clients. « Certains prix de nos fournisseurs ont doublé voire triplé, par exemple pour les dalles planchers et les tablettes en pin. Sur l’ensemble du magasin, on change les étiquettes très régulièrement, presque tous les quinze jours, alors qu’en temps normal on ne le fait que deux fois par an. On est restés un bon moment sans toucher aux prix de vente, aujourd’hui on ne peut plus se le permettre, on doit répercuter la hausse. Cela concerne tous les produits, que ce soit la peinture, le bois, les sanitaires, les pierres de parement… », explique  Michelle Wolyniec.

Guillaume Bellavoine

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes