32.5 C
Vichy
samedi, août 13, 2022

Toulouse – ASM : le carnet de notes des Clermontois

sur

Peni Ravai (6). Encore une grosse présence balle en mains du pilier fidjien. Il a été dur à l’impact, a le plus souvent avancé quand il a été défier le premier rideau toulousain. Auteur d’une superbe percée (37e) sur laquelle il s’arrache des griffes stadistes. Plutôt solide en mêlée. Remplacé par Falgoux (48e) qui a été surtout présent en défense et dans la zone de rucks.

Yohan Beheregaray (4). Son déchet en touche a été trop important dans un match aussi serré. Sur une touche à 5 mètres (14e), il se fait sanctionner pour avoir armé deux fois son bras. Il a égaré deux autres lancers. Malgré son activité, il a manqué de densité physique. Remplacé par Fourcade (48e) qui n’a jamais su trouver le bon tempo en touche.

Jono Gibbes (ASM), après Toulouse : « On progresse mais pas assez pour le moment »

Cristian Ojovan (5,5). Sur les phases statiques il a fait le boulot. En défense, il s’est beaucoup employé avec efficacité. Remplacé par Falatea (48e) qui avait envie d’en découdre mais il a perdu plusieurs ballons.

Recevez par mail notre newsletter ASM Jour de match et retrouvez les informations essentielles et exclusives sur votre club favori.

NL {« path »: »mini-inscription », »id »: »MT_Sports_ASM », »accessCode »: »14018913″, »allowGCS »: »true », »bodyClass »: »ripo_generic », »contextLevel »: »KEEP_ALL », »filterMotsCles »: »1|10|11|14|15|17123″, »gabarit »: »generic », »hasEssentiel »: »true », »idArticle »: »4018913″, »idArticlesList »: »4018913″, »idDepartement »: »282″, »idZone »: »30603″, »motsCles »: »1|10|11|14|15|17123″, »premium »: »true », »pubs »: »banniere_haute|article », »site »: »MT », »sousDomaine »: »www », »tagsArticle »: »#ToulouseASM2021″, »urlTitle »: »toulouse-asm-le-carnet-de-notes-des-clermontois »}

Paul Jedrasiak (5,5). Pour son premier match de la saison il a manqué un peu de rythme mais il a énormément donné dans le combat. Il a raté par contre plusieurs plaquages et il ne parvient pas à retourner Jelonch sur son essai. Remplacé par Amatosero (48e) qui a souffert dans la dimension physique. Il échappe le dernier ballon du match, une habitude chez lui qui interpelle.

Sébastien Vahaamahina (5,5). Il a beaucoup ferraillé et a tenté de faire sauter le vernis du rideau défensif toulousain. Le tout sans commettre de faute. A son passif, une passe mal assurée à Lopez dans les 22 mètres toulousains sur un temps fort de son équipe. Il est sorti sur commotion.

L’ASM Clermont a manqué de réalisme face à un Stade Toulousain sûr de sa force

Peceli Yato (6). Percutant, actif, on lui pardonne quelques errements défensifs. Autre mauvais point, il rate la réception du coup d’envoi de la seconde période qui amène l’essai de Jelonch, permettant à Toulouse de passer devant. Remplacé par Cancoriet (48e) qui a été moins tranchant que face à La Rochelle.

Alexandre Fischer (5). Du bon, avec une activité défensive incessante sur les points chauds au sol (plusieurs contests à son actif) mais aussi du moins bon avec un manque de discipline. Son carton jaune est quand même sévère. Il offre trois points au buteur toulousain sur une faute bête quand il perd ses appuis en venant au soutien de Lee.

Fritz Lee (6,5). Métronome, comme souvent, il a donné le tempo en portant un grand nombre de ballons. Il s’est parfois heurté à un mur, mais son activité reste indispensable à son équipe.

Toulouse – ASM Clermont : donnez vos notes

Sébastien Bézy (5). Face à ses anciens partenaires et dans son ancien stade, le demi de mêlée s’est mis au diapason de son équipe en première période en essayant d’éjecter rapidement et en mettant du rythme. Il a eu moins l’occasion de le faire en seconde période. Remplacé par Viallard (66e).

Camille Lopez (5). Ses deux tentatives manquées face aux perches ont pesé sur le bilan comptable de l’ASM à la pause. Avec cinq points de plus, les Clermontois auraient en effet mieux récompensés de leur première période. L’ouvreur aura été moins influent dans le jeu de son équipe que lors de ses précédentes sorties.

Alivereti Raka (6). L’ailier clermontois a pesé sur la défense adverse lorsqu’il fut sur le terrain. Avec 50 mètres parcourus ballon en main, 5 défenseurs battus et 1 essai, le tout en seulement une demi heure de jeu, Alivereti Raka était dans un bon soir. 
Remplacé par Marvin O’Connor (5) qui a eu le mérite de marquer sur son premier ballon (34e). Plus discret par la suite.

Tani Vili (6). Le jeune centre est resté sur l’impression donnée par ses dernières prestations. Vili a souvent mis les siens dans l’avancée et s’est beaucoup proposé. Avec huit défenseurs battus, le Clermontois a montré que l’on pouvait compter sur lui. Il a dû serrer les dents en terminant le match en boitant, visiblement touché à un mollet.

Top 14 : l’ASM Clermont trop inefficace s’incline chez le leader toulousain (relire le live)

Damian Penaud (6,5). Son repositionnement au centre fut l’un des points positifs de la soirée côté clermontois. Son rugby offensif s’est peut-être mieux exprimé que lors de ses derniers matchs à l’aile. Il fut un danger permanent pour la défense toulousaine. Plus discret lorsqu’il a retrouvé son poste d’ailier après la sortie de Pourailly (56e).

Bastien Pourailly (5,5). Il a réalisé de bonnes choses sur son aile à l’image de cette action où il décale bien Penaud (19e). Mais aussi du moins bon comme lorsqu’il a tergiversé un peu trop sur une nouvelle offensive clermontoise (38e) en oubliant de donner à son centre. Remplacé par JJ Hanrahan qui a évolué au centre (56e).

Kotaro Matsushima (5,5). Une entame de rencontre pleine de jus et d’initiatives. Les courses de l’arrière nippon étaient tranchantes et provoquaient des brèches dans la défense toulousaine. Il a été victime de plus d’approximations par la suite et s’est montré plus discret au fil des minutes. 

 

Christophe Buron et Arnaud Clergue

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes