33.5 C
Vichy
samedi, août 13, 2022

Trophées des entreprises de l’Allier : l’audace récompensée

sur

« Cette soirée marque le plaisir de se retrouver tous ensemble, après ces difficultés traversées par tous pendant la crise sanitaire, mais c’est aussi l’occasion de se projeter », a salué la responsable des éditions de l’Allier de La Montagne, Elsa Charnay, en introduisant la troisième édition des Trophées des entreprises, hier soir, au parc Moulins Expo, à Avermes.

Cette soirée a mis en valeur le savoir-faire et l’audace des entreprises qui ont su innover, s’adapter, se sont engagées, et ont su résister à la crise sanitaire. Une crise qui a même eu des effets bénéfiques pour certaines entreprises, les incitant à se réinventer.

Voici les lauréats, dans chaque catégorie
Ils réussissent : Canpinambulle 

Recevez par mail notre newsletter éco et retrouvez l’actualité des acteurs économiques de votre région.

NL {« path »: »mini-inscription/MT_Decideur », »accessCode »: »14021606″, »allowGCS »: »true », »bodyClass »: »ripo_generic », »contextLevel »: »KEEP_ALL », »filterMotsCles »: »1|10|13|78|82|1903|3219″, »gabarit »: »generic », »idArticle »: »4021606″, »idArticlesList »: »4021606″, »idDepartement »: »221″, »idZone »: »6124″, »motsCles »: »1|10|13|78|82|1903|3219″, »premium »: »false », »pubs »: »banniere_haute|article », »site »: »MT », »sousDomaine »: »www », »tagsArticle »: »#tropheesallier2021″, »urlTitle »: »trophees-des-entreprises-de-l-allier-l-audace-recompensee »}

 « On a créé un concept, un marché qui n’existait pas et une entreprise », a exposé Monique Guillon, la fondatrice de Canpinambulle, installée à Saint-Gérand-le-Puy. Ce concept de malle de voyage, qui a séduit des votants, est un dispositif à la carte qui permet de transformer des véhicules en mini camping-car.

Elle a présenté « une entreprise familiale, soudée », créée il y a dix ans et qui compte aujourd’hui 12 personnes. La crise sanitaire a même profité à la société, qui a doublé son chiffre d’affaires.

Le prix a été remis par Claude Riboulet, président du Conseil départemental et Philippe Boismenu, vice-président de Moulins Communauté chargé du développement économique.

Ils se lancent : Mousse

Il a poussé un vrai cri de joie, laissant libre cours à son émotion. Antoine Oriol, qui a créé avec sa compagne, Fiona Hiloua, Mousse, une jeune société spécialisée dans des savons artisanaux naturels, a retracé : « Pendant les confinements, on a réfléchi à ce qu’on pouvait faire comme cadeaux à nos proches. On s’est rendu compte que des savons, c’était possible. Une énergie s’est créée autour du projet. On s’est dit qu’on devait aller plus loin. Cette récompense, ce soir, c’est comme une concrétisation. »

Le prix a été remis par Hubert Gomot, vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie.

Ils s’exportent : L’Huilerie de Lapalisse

 La société, spécialisée dans la production d’huile de noix, créée il y a 123 ans, exporte aujourd’hui pas moins de 25 % de sa production jusqu’en Amérique du Nord et du Sud, en Asie, en Océanie et en Europe. Ses produits bénéficient d’une bonne notoriété auprès de la population chinoise.

Une vraie stragégie qui tire l’entreprise vers le haut, a précisé Philippe Chervier, son président. L’entreprise réalise un chiffre d’affaires de 28 millions d’euros.

Le prix a été remis par Hervé Givelet, directeur du marché entreprises du Crédit agricole Centre France.

Ils innovent : Sagesse technologies

« Une urgence sociale ». C’est ainsi que Clément Pradel, le fondateur et PDG de Sagesse technologies, a défini son innovation, un casque de réalité virtuelle. Une jeune entreprise passée d’un à neuf membres en seulement un an !

« On a créé une technologie au service de nos aînés, aujourd’hui on touche au but. Plus de 2.000 seniors ont pu voyager pendant le Covid grâce à notre solution virtuelle ».

Le prix a été remis par Sophie Courcier, chargée d’affaires développement économique à Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises Allier.

Ils s’engagent : la menuiserie Dutour

Philippe Dutour, le gérant de cette entreprise créée en 1992, a rappelé que l’entreprise avait pu redémarrer très rapidement après un incendie, en mars 2021. Il a exposé son choix de travailler en circuit court et de miser sur les marchés bourbonnais : « On est dans une région centrale, on a tous intérêt à travailler ensemble, en proximité. »

Le prix a été remis par Patrick Brothier, président d’Aesio mutuelle.

Coup de cœur du public : Bondoux TP

C’est une belle histoire, une belle aventure familiale qui a tapé dans l’œil des votants, pour le prix Coup de cœur.

Laurie Bondoux, la présidente de Bondoux TP, basée à Chatel-de-Neuvre, a repris la société familiale à 29 ans. Un pari osé ? « Il ne faut pas hésiter, quand on est une femme, à se lancer dans le secteur des travaux publics », a commenté, émue Laurie Bondoux.

Elle a évoqué le chantier de la RCEA qui « nous a permis de garder un carnet de commandes plein, de rester sereins ». Elle a dédié ce prix à ses parents, Annie et Gilles : « Sans eux l’entreprise ne serait pas là, ils m’accompagnent au quotidien ». Le prix a été remis par Alexandre Chatenet, responsable de l’agence de Moulins de La Montagne.

Ariane Bouhours

Frédéric Genty, fondateur de Genty automobile à Saint-Yorre : l’Allier à toute vitesse avec l’hypercar Akylone

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes