33.5 C
Vichy
samedi, août 13, 2022

« Une saison touristique excellente » pour les hôteliers brivadois (Haute-Loire)

sur

Meilleure que l’an dernier. Meilleure que 2019. « 2021 est une année à marquer d’une pierre blanche. Depuis 2006 que je suis dans le tourisme, je n’ai jamais vu ça ! » Vanessa Coste-Oukoloff, directrice des Gîtes de France en Haute-Loire parle d’une saison touristique 2021 tout simplement « excellente ».  « Le printemps a commencé un peu tardivement, mais on a très bien travaillé en juillet août. Et nous continuons en septembre. »

Avec une clientèle qui vient de partout, mais surtout des territoires voisins : Clermont-Ferrand, Saint-Étienne ou encore du Gard et des Bouches du Rhône.

« Les gens veulent profiter plus, rester plus longtemps et faire moins de route. »

Vanessa Coste-Oukoloff (Gîtes de France)

L’Auvergne comme véritable destination

Recevez par mail notre newsletter éco et retrouvez l’actualité des acteurs économiques de votre région.

NL {« path »: »mini-inscription/MT_Decideur », »accessCode »: »14017774″, »allowGCS »: »true », »bodyClass »: »ripo_generic », »contextLevel »: »KEEP_ALL », »filterMotsCles »: »1|13|80|84|6420|14485″, »gabarit »: »generic », »hasEssentiel »: »true », »idArticle »: »4017774″, »idArticlesList »: »4017774″, »idDepartement »: »262″, »idZone »: »21452″, »motsCles »: »1|13|80|84|6420|14485″, »premium »: »true », »pubs »: »banniere_haute|article », »site »: »MT », »sousDomaine »: »www », »urlTitle »: »une-saison-touristique-excellente-pour-les-hoteliers-brivadois-haute-loire »}

Même son de cloche dans les hôtels et restaurants du territoire. Comme aux Glycines à Vieille-Brioude, où Marie-Claire Chardonnal, la cogérante, a noté nombre de réservations de Français.  « Pour la première fois, j’ai l’impression que les touristes venaient visiter l’Auvergne. Il n’y avait pas que des gens de passage… L’Auvergne et la Haute-Loire étaient cette année leur destination. » Le Brivadois notamment, mais aussi ses expositions.

De Staël et la Biennale d’aquarelle ont déplacé les foules

L’exposition Nicolas De Staël au Doyenné et la Biennale ont largement contribué à la réussite de cette saison touristique (photo : Maryne Le Goff)
« Le Doyenné avec De Staël ou encore la Biennale d’aquarelle au mois de juillet ont attiré beaucoup de monde. Les clients nous en parlaient, ils nous disaient qu’ils étaient là pour ça », indique Stéphane Granet, le gérant de l’Hôtel du Centre, rue du 4-Septembre, qui parle d’une année presque comme avant, sans Covid.
Le ressenti est le même pour Agnès Gomichon, gérante de l’Hôtel de la Poste et de La Sapinière.

« Ça a été une très bonne saison, qui continue d’ailleurs en septembre grâce à l’exposition De Staël au Doyenné. Elle génère beaucoup de passages et de plus long séjours, de quatre ou cinq jours.

Agnès Gomichon (Gérante de l’Hôtel de la Poste)

« Grâce à l’exposition, les touristes font d’une pierre deux coups. Ils visitent l’exposition au Doyenné pour laquelle ils sont venus et restent ensuite quelques nuits de plus pour visiter le territoire. C’est flagrant cette année ! »

Quelle affluence touristique au mois de juillet à Brioude (Haute-Loire) ? (août 2021)

Même constat au camping de La Bageasse à Vieille-Brioude, où le « chiffre d’affaires a explosé cette année ».

« On a fait mieux que l’an dernier, mais aussi mieux qu’en 2019. Nous n’avons même pas eu besoin de mettre en place les offres promotionnelles habituelles pour séduire les clients »

éléonore Pascal (Gérante du camping de La Bageasse)

Du côté de la clientèle, des gens de passage, comme chaque année, car « le camping est très bien situé », mais aussi et surtout de longs séjours. « Cet été, les gens sont en moyenne restés plus longtemps chez nous ! » Mais là encore, ce sont les étrangers qui manquent à l’appel : 15 à 20 % contre 40 % pour une année normale, pandémie oblige. « Le pass sanitaire n’a en revanche eu aucun impact sur la fréquentation. Il y avait juste beaucoup plus de français que d’habitude. Durant les deux mois d’été, nous étions complets en emplacements et en mobil-homes. »

La preuve par les chiffres

220

La crise sanitaire a renforcé par exemple le tourisme vert et de patrimoine. « Il y a eu beaucoup de demandes sur les activités de plein air et l’achat de topoguides, malgré la météo », annonce le directeur adjoint. 220 topoguides Brioude ont été vendus, soit une croissance de 90 % par rapport à 2020. Et 61 à Blesle (soit +144 %). « Une très bonne année ! »

14.000

Sur juin, juillet et août, 14.000 visiteurs se sont présentés à l’Office de tourisme Brioude sud Auvergne. 2.127 sur le point infos de Blesle et 5.772 sur celui de Lavaudieu. « La fréquentation à Lavaudieu a été identique que celle de 2019 », informe Sébastien Chateau. Et ce, malgré la météo capricieuse.

527

La grosse promotion faite sur les visites virtuelles a elle aussi été bénéfique puisque 239 téléchargements de l’application ont eu lieu pour la ville de Brioude, 131 à Blesle et 157 à Lavaudieu. Soit 527 téléchargements au total et quelques prêts de tablettes.

12.000

La météo estivale maussade aura cependant servi aux espaces muséographiques du territoire, notamment au Doyenné et à l’exposition De Staël. « Il y a eu moins de visiteurs que les années passées, certes, mais un public de connaisseurs avec un bon pouvoir d’achat qui aura servi aux commerces de Blesle et Brioude. » Le Musée de la vigne à Vieille-Brioude a également « cartonné » cette année, avec 12.000 entrées.

42.000

42.000 visiteurs estimés à la basilique Saint-Julien de juin à août 2021 (photo : Géraldine Garcia)

On note aussi une augmentation de 45 % de la fréquentation à la Maison du saumon en juillet. Quant à la basilique, dont les illuminations ont été particulièrement appréciées, « nous avons explosé les compteurs de 2019, avec un nombre de visites estimé à 42.000 personnes », calcule Sébastien Chateau. Et l’exposition De Staël se poursuivant jusqu’en octobre, ce n’est pas terminé !
Du côté de l’Hôtel de la dentelle, les chiffres sont en baisse. On compte 908 entrées, contre 3.200 en 2019. Cependant, l’exposition de Bistra, l’artiste bulgare, au Cathlav, a fait à elle seule, 3.300 entrées !

Soignants, scolaires, troisième dose… Le point sur la vaccination à l’hôpital de Brioude (Haute-Loire)

Géraldine Garcia

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes