33.5 C
Vichy
samedi, août 13, 2022

Ville et agglo de Montluçon (Allier) : un forfait de 200 euros par an pour les agents adeptes du covoiturage et du vélo

sur

Le montant de ce forfait versé par l’employeur est de 200 euros par an, exonéré d’impôt, si l’agent utilise un vélo (y compris à assistance électrique) ou le covoiturage pour son trajet domicile-travail, pendant au moins cent jours dans l’année. En ce qui concerne le covoiturage, le conducteur et le passager sont tous les deux éligibles au forfait mobilités.

Tout savoir sur les trottinettes en libre-service à Montluçon (Allier)

Un contrôle de l’employeur

Les employés devront certifier sur l’honneur l’utilisation l’un de ces deux modes de transport. La ville et l’agglo affirment qu’elles auront « un pouvoir de contrôle sur le recours effectif au covoiturage et sur l’utilisation du vélo ».

Jusqu’ici, seule la participation de l’employeur à hauteur de 50 % du prix d’un abonnement aux transports en commun ou à un service public de location de vélos permettait d’inciter les employés à un mode de transport vertueux.

Cette décision de la mairie et de l’agglomération a été prise sur le fondement d’un décret de 2020, qui a mis en place le forfait mobilités durables. Celui-ci a également été instauré dans le secteur privé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes