24.5 C
Vichy
mercredi, août 10, 2022

Woerth regrette que LR n’ait «pas réussi à accoucher d’idées très identifiées et de quelqu’un qui les porterait»

sur

L’ancien ministre du Budget estime que Les Républicains auraient «pu et dû travailler autrement» sur les cinq dernières années.

Samedi, les militants LR choisiront leur méthode de départage pour désigner le candidat qui représentera la droite à l’élection présidentielle de 2022. Interrogé sur sa préférence entre le congrès et la primaire semi-ouverte, Éric Woerth a fait part sur Europe 1 de son amertume quant à la situation actuelle des Républicains. «Ce qui me surprend c’est qu’au bout de cinq ans, on n’ait pas réussi à accoucher d’idées très identifiées et de quelqu’un qui les porterait d’aussi identifié», a regretté l’ancien ministre du Budget.

Il estime donc qu’il est «dommage» de devoir «passer par ce type de systèmes». «On aurait pu et dû sans doute, sur cinq années, travailler autrement», a déploré Éric Woerth. Un «constat négatif» alors que sa famille politique est partagée entre ceux qui souhaitent participer à une primaire et ceux qui préféreraient se soumettre à un simple vote des militants.

«Pas de préférence»

«Entre les deux options, je n’ai pas vraiment de préférence», a quant à lui tranché Éric Woerth. Le président de la commission des Finances de l’Assemblée nationale estime toutefois que «si on veut que ce processus de sélection augmente la légitimité de la personne qui sera désignée, il faudrait que la base électorale soit la plus large possible». Il est donc plutôt ouvert à une méthode de départage donnant la possibilité aux adhérents et aux sympathisants de s’exprimer.

Il a toutefois exprimé quelques doutes quant à la possibilité technique d’organiser une primaire. «Je ne suis pas sûr qu’on soit capable de l’organiser aujourd’hui au vu du temps qui passe. Quand vous êtes obligés de vérifier l’identité des personnes cela prend beaucoup de temps», explique-t-il. Et d’ajouter que, réserver le vote aux seuls militants était selon lui «d’une simplicité biblique (…) mais pas très légitimant».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes