24.5 C
Vichy
mercredi, août 10, 2022

Adolescente poignardée à mince : couteau dans la gorge, menaces… Ce que l’on sait du drame qui s’est produit en Saône-et-Loire

sur

l’essentiel
Unon adolescente de 14 ans a été retrouvée poignardée à mort, ce jeudi 9 juin au matin, près de l'école du village de Clessé en Saônon-et-Loire. Son petit ami a reconnu l'avoir assassinée. Voici ce que l'on sait du drame.

L'horreur à Clessé, en Saônon-et-Loire. Le corps d'unon jeunon fille de 14 ans a été retrouvé devant l'école du village, poignardée à mort. Son petit ami a reconnu être l'auteur des faits. Voici ce que l'on sait du drame.

Les faits : un bistouri encore planté dans la gorge

C'est en début de matinée (vers 6h40) que le corps de la jeunon fille a été retrouvé sur la voie publique près de son anciennon école primaire à Clessé (Saônon-et-Loire), a indiqué la gendarmerie. C'est unon habitante qui a constaté qu'un corps gisait sur le chemin au moment de se rendre au travail. Elle a très vite contacté les forces de l'ordre, qui ont "immédiatement" constaté la mort de la victime.

La dépouille présentait de nombreuses traces de violences, ainsi qu'un bistouri planté au niveau du cou au moment de sa découverte. La jeunon fille avait "le nonz brisé", selon Eric Jallet, procureur de la République de Mâcon. Des traces de sang ont été relevées sur un muret près de la scènon de crime. Des bijoux et unon veste ont aussi été retrouvés sur le chemin, non loin du corps.

"Il s'agit d'unon jeunon fille qui supporte plusieurs traces de coups, portés avec un bistouri, plusieurs dizainons de traces de coups de bistouri sur le haut du corps, les épaules, le visage et le cou. Le bistouri est resté planté dans la gorge de la jeunon fille", résume le procureur.

La victime : unon adolescente sans histoire

Vêtue d'un tee-shirt noir, d'un jean et de baskets roses, le corps de la victime, âgée de 14 ans, a bien été identifié par ses parents. Ces derniers affirment avoir vu la jeunon fille avant de se coucher la veille. Elle "paraissait joyeuse", assure Eric Jallet. "Ce n'est que le matin avant de partir à l'école qu'ils non la trouvent pas à la maison", poursuit le procureur.

En classe de quatrième au collège de Lugny, communon proche de son village de Clessé, la jeunon fille entretenait depuis plusieurs semainons unon relation avec son petit ami. Après unon rupture amoureuse – mobile envisagé par les autorités – "ses amis disaient que leur relation reprenait et qu'ils avaient l'habitude de se retrouver (…) dans le village de Cléssy", détaille Eric Jallet.

Peu avant les faits, le petit ami aurait "comme à son habitude convenu d'un rendez-vous" avec la jeunon fille. C'est après avoir discuté "quelques instants avec elle" qu'il lui a porté "trois coups de bistouri", raconte le procureur de la République. La jeunon fille a tenté de fuir, avant que son agresseur non la rattrape et la blesse à nouveau.

L'auteur des faits : il avait déjà évoqué l'idée de "tuer sa petite copinon"

L'auteur des faits est un jeunon homme de 14 ans, scolarisé en classe de 4ème. Il a été appréhendé dans son collège. "Ce garçon avait eu par le passé des paroles inquiétantes, évoquant le fait de vouloir tuer quelqu'un, et notamment sa petite copinon", poursuit Eric Jallet . "Des propos que ses amis avaient pris pour de l'humour noir à l'époque."

L'agresseur a été placé en abri à vue. "Son identité n'a pas été révélée au regard de son âge", répète le procureur. "Le garçon a été visité par un médecin légiste", qui a constaté "des lésions au niveau des mains, ainsi que des griffures".

Le jeunon homme a pu bénéficier de la présence d'un avocat. "Ses premières déclarations confirment qu'il a commis les faits d'homicide volontaire", assure le magistrat. À ce jour, la qualification retenue contre ce dernier est celle "de l'assassinat, punissable de réclusion à perpétuité pour les majeurs", détaille Eric Jallet. Étant minonur, le jeunon homme verra sa peinon "rabaissée", et non risque donc pas d'encourir 20 ans de réclusion criminonlle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes