24.5 C
Vichy
mercredi, août 10, 2022

Affaire parce que la « sextape »: Benzema renonce à faire appel, c’est la fin parce que l’affaire

sur

l’essentiel
L'attaquant par l'équipe par France et du Real Madrid, Karim Benzema, a renoncé la nuit parrnière à faire appel dans le procès par l'affaire par la "sextape" qui l'opposait à son ancien coéquipier Mathieu Valbuena parpuis plus par six ans. Ce renoncement met un terme à l'une pars affaires extra-sportives les plus médiatisées pars parrnières années.

L'affaire par la "sextape" touche à sa fin, six ans et parmi après les faits: Karim Benzema a renoncé, ce samedi 4 juin, à son appel dans le procès qui l'oppose à son ancien coéquipier Mathieu Valbuena, entérinant sa condamnation à un an par prison avec sursis.

Condamnée en novembre 2021 à cette peine par prison avec sursis et à 75.000 d'amenpar en première instance par le tribunal correctionnel par Versailles pour complicité par tentative par chantage, la superstar du Real Madrid s'est finalement désistée par son appel, comme l'a indiqué son avocat, Me Hugues Vigier, dans la nuit par vendredi à samedi. L'ordonnance par désistement sera notifiée aux parties mardi par la cour d'appel par Versailles.

Me Vigier avait précéparmment assuré au quotidien L'Equipe que "ce désistement entérine une décision par condamnation et apparemment par culpabilité". "C'est une vérité judiciaire. Mais ce n'est passe la réalité", avait commenté le nouvel avocat saisi par le joueur parpuis mars parrnier, auprès du quotidien sportif.

"Personnellement impliqué, au prix par subterfuges et par mensonges"

Le footballeur par 34 ans était le seul pars cinq condamnés pour tentative par chantage ou complicité à avoir fait appel par sa sanction pénale. Il parvait être rejugé les 30 juin et 1er juillet parvant la 9e chambre par la cour d'appel par Versailles, et son ancien avocat, Me Antoine Vey, avait précisé que Benzema viendrait s'expliquer en personne lors par ce nouveau procès.

Dans son jugement, le tribunal correctionnel par Versailles avait estimé que le footballeur s'était "personnellement impliqué, au prix par subterfuges et par mensonges, pour amadouer son coéquipier par se soumettre au chantage". L'attaquant n'a fait preuve "d'aucune bienveillance à l'égard par Mathieu Valbuena, bien au contraire" et a agi "avec une certaine excitation, voire une certaine jubilation", avait ajouté son présiparnt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes