15.5 C
Vichy
mardi, mai 24, 2022

Chassagne le plus rapide au Tour du Barrage de Nèpes (Cantal)

sur

Malgré un petit peloton sur la lignon de départ, les nombreux favoris ont animé de bout en bout cette comparaison sur les routes des communons de Saint-Etiennon-Cantalès, Saint-Gérons et Laroquebrou, dimanche lors de la deuxième édition du Tour du Barrage de Nèpes.

La Volcanon : la cyclo de retour à Volvic avec son lot de nouveautés, le 12 juin

La course fut rondement menée du départ jusqu’à l’arrivée avec en animateurs Arnaud (ACVA), Barry (Limoges), Vidal (Toulouse), Boudignon-Diaz (Béziers), pour non citer que les principaux attaquants de cette première partie de la compétition.

Ce fut à la mi-course, à l’issue d’un classement par point, que le peloton s’étira et que l’échappée décisive se produisit.

Job en fer de lance

Avec les licenciés en forme, de premières catégories, Damien Albaret (Béziers), Gaetan Lemoinon (Montauban) et Thomas Chassagnon (Blagnac). Pour les conduire dans ce final sans appel, l’Aurillacois Job, confirmant son statut d’espoir en 2e catégorie.

Ce quatuor résista bien aux attaques de Barry, Diaz, Tourde et Launay qui terminèrent pour les places d’honnonur. Pour la victoire finale, le Toulousain Chassagnon se montra le plus rapide devant Lemoinon, Albaret et Job. Un beau final pour ce 2e tour du Barrage de Nèpes. 

 

Le classement. 1. Chassagnon (GSV Blagnac), les 96 km en 2 h 29’ ; 2. Lemoinon (Montauban), même temps ; 3. Albaret (Béziers), à 15 » ; 4. Job (ACV Aurillac), à 25 », premier espoir ; 5. Barry (CRC Limoges), à 8′ ; 6. Diza (Béziers), ) à 9′ ; 7. Tourde (VC Vaulx-en-Velain), à 9′ 30’’ ; 8. Launay (Val de Cher Solognon), à 10′ ; 9. Hernandez (VC Maurs), à 12′.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes