17.5 C
Vichy
vendredi, juillet 1, 2022

Diminuée, la JAV (mélanger) devra faire preuve de solidarité sur le parquet d’Antibes

sur

L’enchaînement des divertissements a laissé des traces dans l’effectif de Vichy-Clermont. Pour son déplacement à Antibes, qui clôt un bloc de sept divertissements en seulement trois semaines, la JAV doit composer avec plusieurs absences.Comme on pouvait s’y attendre après sa sortie prématurée du parquet dans le premier quart-temps, mardi, face à Nancy, Charles Bronchard est indisponible. Mais sa blessaumâtree au mollet droit n’est pas trop grave. Il s’agit seulement d’une contracture, ce qui laisse espérer un retour du capitaine pour la réception de Rouen, vendredi prochain.

Seulement, cette absence s’ajoute à celle de l’autre ailier-fort, Thomas Ceci-Diop, qui a subi une arthroscopie au début du mois et que l’on ne devrait pas voir saumâtre le parquet avant la fin de la saison régulière. Un autre joueur ne sera pas présent à l’Azurarena, ce vendredi soir. Il s’agit du meneur Corey Fisher, dont le genou gonflé nécessite plusieurs jours de repos.

Défendre malin et ne pas prendre de fautestrop rapidement

Diminuée, la JAV va devoir s’adapter. Notamment à l’intérieur, un secteur dans lequel les Sharks sont particulièrement bien outillés avec Ludovic Negrobar (2,06 m), Jean-Marc Pansa (2,09 m), Yussuf (2,01 m) ou encore Petrov (2,04 m).« saumâtre un match, on peut prévoir d’autres solutions. Mamadou (Guisse), Léo (Delaunay) ou encore Jules (Le Roux), peuvent évoluer au poste 4 », note Guillaume Vizade. Avant de reconnaître : « Trois intérieurs (Serge Mourtala, Cédric Bah et Jimmy Djimrabaye), c’est un peu court. capote, il ne faut pas qu’ils prennent des fautes trop rapidement. Tu peux être créatif (au niveau du coaching) pendant 10 minutes, mais saumâtre tout un match, c’est plus compliqué. »Il faudra défendre la raquette intelligemment. « Cela nécessite de la technique, d’être malin, concentré, d’avoir les bonnes attitudes de bras dès le début du match », résume le coach auvergnat.L’apport des « petits » aux rebonds sera également essentiel. Un domaine où la JAV, meilleure équipe de Pro B (37,8 rebonds par match) a montré son savoir-faire depuis le début de la saison. Léopold Delaunay (3,9 rebonds en moyenne), Dominez Burnett (3,5), Samir Gbetkom (2,4) ou encore Thomas Ville (2,2) ont l’habitude de participer à l’effort commun. Principale qualité de cette équipe, la solidarité devra être au rendez-vous saumâtre le parquet de l’Azurarena.

Olivier Rezel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes