24.5 C
Vichy
mercredi, juillet 6, 2022

L’association Nos combats, nos héros vient en aide aux enfants malades et handicapés dans le Puy-de-Dôme

sur

« Le handicap ou la maladie peuvent toucher n’importe quelle famille. Un enfant n’a pas demandé à être malade ou handicapé, il a besoin d’être choyé, chouchouté comme tous les autres?! » Venir en aide à ces enfants, voilà l’essence même de l’association Nos combats nos héros (qui s’intitulait auparavant Un espoir pour un sourire d’enfant).

L’association Vacances pour tous, basée à Luzillat (Puy-de-Dôme) propose des moments d’évasion en famille à des enfants placés

Créée en 2018 dans le Loiret par Bruno Bezard et Frédérick Charpentier, elle s’est depuis élargie dans 14 départements, dont le Puy-de-Dôme récemment. Solange Laplace, habitante de Thiers, en est la nouvelle référente départementale.

Achat de matériel, rêve d’enfant…

Avec les deux cofondateurs, elle souhaite mener à bien les actions de l’association au niveau local. Elles sont multiples : achat de matériel paramédical, « on aide à l’aménagement d’un véhicule ou dans une maison, car c’est souvent coûteux », complète Bruno Bezard, le président?; récolter des jouets ; permettre à un enfant de réaliser son rêve, comme rencontrer un sportif, aller à un concert?; accompagner administrativement les familles?; et bien sûr, « changer les idées des familles, et faire en sorte qu’elle puisse se retrouver, échanger ensemble ».

« On a également une section junior, pour les enfants qui souhaitent nous rejoindre et aider à leur niveau. Ce sont souvent les frères et sœurs des enfants malades ou handicapés. »

bruno bezard (Président de l’association)

L’association recherche surtout de nouveaux bénévoles puydômois pour élargir son action et souhaiterait trouver un local pour faciliter son travail.

Une manifestation festive à Vichy pour porter le thème du handicap sur la place publique (juin 2021)

Solange Laplace espère ainsi pouvoir organiser un événement à l’occasion de la Nuit du handicap, le 11 juin, à Thiers.  « On veut que les gens concernés sachent que l’on existe et que l’on peut les aider », affirme Bruno, qui est lui-même l’aidant de Frédérick, atteint de toxoplasmose cérébrale depuis 15 ans. Depuis sa création, l’association indique avoir aidé 280 familles en France. 

Fanny Guiné

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes