23.5 C
Vichy
mercredi, août 17, 2022

Le chef de la diplomatie ukrainienne appelle au «boycott» mondial de Renault

sur

Le chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba a appelé mercredi à un «boycott» mondial du constructeur automobile français Renault en raison de «son refus de quitter la Russie», à la suite de l’invasion de l’Ukraine par les forces de Moscou.

M. Kouleba accuse dans un tweet Renault, dont la Russie est le deuxième marché et où il est présent via la compagnie AvtoVAZ, de «soutenir une guerre brutale d’agression». Il appelle en conséquence «les clients et les entreprises à travers le monde à boycotter le groupe Renault».

«Machine de guerre» russe

Un peu plus tôt dans la journée, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait exhorté dans une vidéo, devant le Parlement français, les entreprises françaises implantées en Russie à cesser de soutenir «la machine de guerre» russe.

M. Kouleba a illustré son tweet avec un montage photo montrant, d’un côté, le «positionnement du groupe Renault» et son slogan «Passion pour la vie» avec un client souriant et, de l’autre, la «position» du constructeur, avec un civil devant une voiture détruite et l’inscription «Sponsor de la guerre de Poutine».

À VOIR AUSSI – «Les entreprises françaises doivent quitter le marché russe», assure Volodymyr Zelensky

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes