14.5 C
Vichy
lundi, août 15, 2022

« Un drame pour les équipes du parc » : ce que l’on sait sur l’incendie du planétarium de Vulcania (Puy-de-Dôme)

sur

L’attraction devait être la grande nouveauté de 2022 pour Vulcania, celle qui marquerait les 20 ans d’existence du parc ludique et scientifique. Avec son dôme de 22 mètres, ce planétarium était même annoncé comme le plus grand de France. L’équipement devait être mis en service courant mai.

Mais ce jeudi, peu après 10 heures, alors que le chantier entrait dans sa dernière ligne droite, un incendie, survenu dans la toiture, a mis à terre tous les plans initiaux, en détruisant partiellement l’imposant bâtiment.

Durant plusieurs heures, les flammes ont inlassablement consumé la toiture du dôme et sa charpente.

Ce que l’on sait de l’incendie à la Banque de France à Chamalières (Puy-de-Dôme)

Quelle est l’origine des flammes ?

Une enquête de gendarmerie devra probablement déterminer les circonstances exactes du sinistre, mais l’origine de l’incendie semble accidentel. Selon nos informations, des opérations de soudure étaient en cours sur la toiture au moment des faits. Le feu serait parti d’un isolant -de la laine de verre-, installé sous le toit du dôme géant, qui abrite un grand amphithéâtre de 300 places.

« On a tenté de maîtriser les flammes en vidant cinq ou six extincteurs mais le feu s’est propagé à toute vitesse sous la toiture, on n’a rien pu faire », raconte l’un des ouvriers à l’œuvre sur le chantier. Tous ont pu évacuer le bâtiment à temps, non sans frayeur. Mais aucun blessé n’est à déplorer.

Un important dispositif déployé

L’ampleur du sinistre a nécessité le déploiement d’un important dispositif par les pompiers. Près d’une cinquantaine de soldats du feu (des centres de secours de Saint-Ours, des Ancizes, de Riom, Gelles et Chamalières) et une dizaine d’engins, dont deux grandes échelles, se sont rendus sur les lieux afin de contenir le feu.

Des architectes de Clermont-Ferrand planchent sur le futur planétarium de Vulcania (article de 2020)

Sur place, l’incendie a très vite laissé craindre un effondrement complet du bâtiment. Quatre heures plus tard, l’état des lieux était moins alarmant. « Nous avons sauvé l’essentiel de la structure et dans l’état, il n’y a plus de risque d’effondrement, expliquait le lieutenant-colonel des pompiers Mickaël Besseyre. La difficulté, c’est que l’isolant en feu est situé entre ce qui ressemble à des panneaux sandwichs, ce qui nous oblige à faire plusieurs trouées dans le bâtiment. »

Des pompiers sur place cette nuit

Les soldats du feu ont reçu le soutien des pompiers de l’Unité de sauvetage, appui et recherche (Usar), qui ont installé des télémètres pour contrôler la stabilité du bâtiment. Des drones ont également été déployés pour mesurer les points chauds et disposer d’une vue d’ensemble. « C’est un feu très technique, qui va nécessiter de longues heures d’intervention », poursuivait le lieutenant-colonel Mickaël Besseyre.

Si le feu a été circonscrit en fin de journée, les flammes courent toujours sous la toiture. Une quinzaine de pompiers devraient rester sur place durant la nuit.

« Un drame pour les équipes du parc »

Le bilan est forcément lourd pour le parc Vulcania, propriété de la Région, qui porte ce projet à 10,5 millions d’euros. Les salles pédagogiques et de mise en ambiance du planétarium semblent avoir été préservées, mais le cœur de l’attraction, le dôme, ne bat plus.

« Cet incendie est évidemment un drame pour toutes nos équipes », soulignait Frédéric Bonnichon, conseiller régional et président de Vulcania, sur place. Ce planétarium était la grande nouveauté des 20 ans. On se faisait une joie d’offrir aux Auvergnats et aux Rhônalpins le plus grand planétarium de France. Mais nous sommes habitués aux surprises et aux mauvaises nouvelles, donc on fera en sorte de relancer la machine. »

Un coaster cet été, un planétarium en 2022 : le parc Vulcania (Puy-de-Dôme) lance sa saison avec ambition mercredi (article de 2021)

Reste que de longs mois d’attente et d’expertise s’annoncent désormais, entre l’enquête de gendarmerie, les procédures des assurances et les indispensables travaux pour remettre en état l’attraction. « Il est bien entendu trop tôt pour se prononcer sur un calendrier, mais étant donné que la structure semble pour l’heure préservée, disons que ce serait une bonne nouvelle si nous pouvions ouvrir en 2023 », poursuit Frédéric Bonnichon.

Frédéric Bonnichon, président du parc Vulcania, s’est rendu sur les lieux du sinistre, jeudi après-midi, aux côtés notamment du préfet Philippe Chopin.

Le lancement de la saison maintenu le 30 mars

Malgré son ampleur, cet incendie ne va pas perturber le lancement de la saison de Vulcania, prévu le 30 mars, car le futur planétarium a été bâti à l’écart des autres attractions, à proximité de l’entrée sur le site.

« Ça reste l’année de nos 20 ans donc il y aura malgré tout plein de festivités, et on espère accueillir notre 7.000.000e visiteur cet été », positive le président du parc.

Arthur Cesbron
Photos Thierry Lindauer
Vidéo Valérie Guinard

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouvelles récentes